L'ennui des travailleurs entraîne l'aliénation : un ennui négatif.

  L'aliénation est un concept philosophique que Marx emprunte à Feuerbach, philosophe Allemand du XIXe siècle. Ce terme vient du latin alienus qui signifie étranger. L'aliénation, c'est la perte de soi dans un autre.

Le philosophe et économiste Karl Marx décèle trois phases menant à l'aliénation : 

  1. L’objectivisation, c’est à dire que l’homme produit une réalité extérieure à lui-même.
  2. Le dessaisissement, c’est à dire que cette production acquiert une existence autonome et devient étrangère à son créateur.
  3. L’asservissement, c’est à dire que le créateur devient la créature de ce qu'il a créé.

Marx décrit l'homme soumis à la machine par cette formule saisissante : 'Le travail vivant est soumis au travail mort'. En effet, l'ouvrier réduit à une force de travail marchandisée (travail vivant) est soumis à la dictature de l'entreprise et du capital (travail mort). Cependant, pour Marx, tout travail n'aliène pas. En effet, il retient d'Hegel (philosophe Allemand du XIXe siècle) cette idée que le travail est le propre de l'homme : il est anthropogène, autrement dit, il fait de nous des hommes, nous distingue de l'animal.

L'ouvrier est tout d'abord aliéné par rapport à son produit : celui-ci lui échappe ! Son produit se présente face à lui comme une puissance hostile. Transformé en capital, il devient directement un instrument d'exploitation de sa force de travail. Pourtant, cet objet, c'est lui. l'homme 'prête sa vie à son objet'. Le travail humain est comparable à celui de la machine, le gestionnaire de la production risque alors de considérer l'ouvrier comme un rouage parmi beaucoup d'autres : une pièce interchangeable ! Le travailleur n'agit que sous les impératifs de lois économiques qui échappent à sa compréhension.

L'ouvrier est aliéné dans l'acte même de la production. Il se sent malheureux dans son travail. Il n'est pas volontaire mais forcé, il 'ruine son esprit et meurtrit son corps' ! Les fonctions du travailleurs en dehors du travail se résument à celles de l'animal (boire, manger, procréer et dormir). Ses fonctions d'homme (c'est à dire travailler) ne sont plus vraiment là... il se sent bestial, d'où la phrase de Marx 'le bestial devient l'humain et l'humain devient bestial'. Ce travail est extérieur, l'homme sort de lui-même ... c'est un sacrifice de soi. Il est imposé à l'homme, ce n'est donc même plus son travail. En effet, l'extériorité du travail par rapport au travailleur signifie que le travail n'est pas à lui mais à un autre ... dans son travail, il ne s'appartient pas, il appartient à un autre !

 Les Temps Modernes ( Modern Times ) de Chaplin illustre parfaitement cette notion d'aliénation des ouvriers. Sorti en 1936, on nous montre le personnage de Charlot qui lutte pour survivre dans le monde industrialisé. Ce film critique le chômage et les conditions de vie de nombreux travailleurs lors de la Grande Dépression [ période qui suivit le jeudi noir du 24 octobre 1929 ]. Selon Chaplin, ces conditions sont malheureusement imposées par les gains d'efficacité exigés par l'industrialisation des temps modernes.

Quand la machine mange le prolétaire

On voit dans cet extrait un exemple caricatural de travail a la chaine, Chaplin exagère les mouvements répétitifs qui paraissent donc incontrolés. Cela montre qu'il n'est pas libre de ses gestes, il ne s'appartient pas à lui mais il appartient à son patron qui dicte et rythme la cadence de son travail. Il est complètement aliéné par son travail, jusqu'à en devenir fou !

Commentaires (2)

1. domy 13/11/2011

c'est du bon travail. je vous remercie parce qu'avec ca vous avez permis a d'autres, particulierement a moi, de comprendre la question "d'allienation dans le travail".

2. koko (site web) 20/05/2013

Merci beaucoup grâce a vous j'ai enfin compris ce que voulais dire aliénation. :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Remerciements: Aux professeurs qui nous ont encadré, aidé et conseillé, Mr Cayol & Mr Dessaigne. A la documentaliste, Mme Jaffuel qui a pu nous aider dans nos recherches. Et aux autres professeurs du lycée...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site